samedi 31 janvier 2015

Saturday's Award Book #6

Je vous présente aujourd'hui un nouveau rendez-vous littéraire que j'ai trouvé très sympa. Il a été initié par le blog l'Echos de Mots

Voici le principe : Chaque semaine, un thème sera donné. Le but est de sélectionner, parmi les livres que l'on a lu, 3 livres selon le thème (les nominés). Puis, parmi ces 3 livres, élire le gagnant (le vainqueur de l'Award en question).


Award du : 

Livre-Que-Vous-Avez-Conseillé-A-D'autres-Personnes-Si-Souvent-(Parce-Qu'il-Est-Merveilleux)-Que-Vous-Devriez-Toucher-Un-Pourcentage-Sur-Chaque-Vente-Si-On-Vivait-Dans-Un-Monde-Juste-Ma-Bonne-Dame!



Une vraie perle, ce livre ! Je ne cesserais jamais de le conseiller à tout le monde ! 




Mon premier coup de cœur de l'année 2015 !




Le meilleur roman de Stephen King à mes yeux. 



Et le gagnant est...


Car c'est celui je n'ai vraiment pas arrêté de conseiller ces dernières semaines. D'ailleurs, si de vous l'avez pas lu, je vous le conseille !



vendredi 30 janvier 2015

Le trône de fer, tome 2 Le donjon rouge - George R.R Martin

Edition J'ai lu
Collection Fantasy
540 pages 
8,50 euros

Mon avis concernant le premier tome 


Résumé

Comment Lord Eddard Stark, seigneur de Winterfell, Main du Roi, gravement blessé par traîtrise, et par la même plus que jamais à la merci de la perfide reine Cersei ou des imprévisibles caprices du despotique roi Robert, aurait-il une chance d’échapper à la nasse tissée dans l’ombre pour l’abattre ? Comment, armé de sa seule et inébranlable loyauté, cerné de toutes parts par d’abominables intrigues, pourrait-il à la fois survivre, sauvegarder les siens et assurer la pérennité du royaume ? Comment ne serait-il pas voué à être finalement broyé dans un engrenage infernal, alors que Catelyn, son épouse, a mis le feu aux poudres en s’emparant du diabolique nain Tyrion, le frère de la reine ?

Mon avis

J'ai lu le premier tome de cette saga il y a trois mois de ça, en novembre. J'avais beaucoup aimé dans l'ensemble, malgré un nombre incalculable de personnages et d'intrigues à retenir qui m'avait un peu gênée. Comme vous pouvez le voir, je ne lis pas les tomes sous formes d'intégrales, j'ai préféré acheter les livres découpés en petits tomes des éditions J'ai Lu.

Commençons par les points positifs. L'histoire est toujours étonnamment bien ficelée, et il y a dans ce tome de nombreux rebondissements, qui ne m'ont pas fais toujours plaisir mais auxquels je ne m'attendais absolument pas. Il y a toujours autant de suspens, de scènes que j'ai trouvées juste géniales, mes préférées étant celles où Tyrion Lannister parle, nombreuses de ses tirades m'ont fais beaucoup rire ! 
J'adore toujours le découpage de l'histoire, avec différents points de vues. Cela permet de voir le déroulement des faits sous un œil différent à chaque fois. Cela évite également que le récit sois centré sur une seule et même personne. Là, on découvre toutes les familles, tous les personnages. 

Il y a énormément de personnages à retenir dans le premier tome, déjà. Dans le deuxième, nous voilà servis d'encore d'autres ! J'ai traîné à la lire, car je me suis retrouvée perdue plus d'une fois. J'ai dû souvent revenir au début afin de m'aider de l'arbre généalogique pour me souvenir de "qui était qui" dans cette histoire. C'était assez désagréable, d'autant plus que ça a rendu ma lecture longue et laborieuse. J'ai plus d'une semaine à terminer ce livre. Je pense qu'il faut éviter de faire comme moi, et ne pas prendre plus d'un mois entre les tomes. 

J'ai toujours une préférence pour 3 personnages en particulier : Tyrion Lannister, Jon Snow et Daenerys Targaryen. Tyrion parce qu'il est différent, et malgré son physique très particulier, c'est quelqu'un d'intelligent et de calculateur, et j'ai beaucoup ris à nombreuses de ses phrases. Jon Snow parce que je le trouve très courageux, il a le même sens de l'honneur que son père Eddard. Daenerys, parce que je la trouve également très courageuse dans ses actes et sa force à toute épreuve. 

Certains événements, notamment le sort de la famille Stark, m'ont beaucoup attristés.
D'après moi, ils étaient les seuls à vraiment faire preuve d'honneur. J'aurais aimé que ça se passe autrement, surtout pour Ned. Le livre se termine sur une multitude interrogations, qui me donnent envie de lire le troisième le plus vite possible. Je pense que ce tome marque un vrai tournant dans la série, le jeux des trônes commence ! 

J'ai tout autant apprécie l'écriture de George R.R. Martin que dans le premier tome. Elle est vraiment riche en vocabulaire et tout simplement magnifique. Elle arrive à rendre notamment les scènes de combats très réalistes et animées, avec autant de précision que devant l'adaptation cinématographique. Par contre, je ne sais pas si c'est à cause de la traduction, mais certains mots sont hyper soutenus, parfois trop. Il y a eu de nombreuses fois où j'ai dû chercher ce que certains voulaient dire, car malgré le contexte, ils ne me disaient rien. 

Je conseille toujours autant cette saga, qui est vraiment épique, malgré que j'ai eu beaucoup de mal à finir ce tome à cause de quelques confusions. Je pense d'ailleurs, d'ici très peu de temps, me lancer dans la lecture du troisième.


Ma note : 7/10 (Bonne lecture)




Mes lectures sur la seconde guerre mondiale

Coucou  tout le monde ! C'est un article un peu spécial... Comme vous le savez peu être, j'aime beaucoup tout ce qui touche à l'histoire en général, mais encore plus une époque en particulier. La seconde guerre mondiale
Beaucoup trouve sans doute étrange d'être passionné d'une époque aussi "macabre", c'est pourquoi le mot passion ne convient pas vraiment.. En fait, j'éprouve une éternelle curiosité pour ces événements, j'aime en apprendre plus à leur propos. Je pense d'ailleurs qu'on devrais être plus nombreux à s’intéresser à cette partie de l'histoire, juste pour ne pas l'oublier, rien que pour que l’atrocité de cette époque ne se reproduise plus.  


Les romans qui m'ont marquée


Cet intérêt à vraiment commencé à se développer après la lecture d'un livre dont je parle souvent, qui un de mes "best seller" en la matière, et qui à la base n'était rien qu'une lecture scolaire. C'est Elle s'appelait Sarah. Ce livre fut un coup de cœur, et après, j'ai eu envie d'en lire beaucoup d'autres.

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit.
Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible. Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie va changer à jamais. Elle s'appelait Sarah, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret, c'est aussi l'évocation d'une des pages 
les plus sombres de l'Occupation.   


J'ai d'ailleurs vu le film quelques mois après avoir lu le livre, et je l'ai adoré également, les personnages étaient exactement comme je les avaient imaginés, surtout pour ce qui est de Sarah (jouée par Mélusine Mayance) et de la journaliste, Julia (jouée par Kristin Scott Thomas)
Il est sorti en octobre 2010 et a été réalisé par Gilles Paquet- Brenner 




Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, de Ruta Sepetys 

Une merveille dans le genre lui aussi. Au début, il ressemble pas mal à Elle s'appelait Sarah. Comme dans ce dernier, une famille se fait réveiller en pleine nuit par la police, et doit partir. Sauf qu'ils ne partirons pas au même endroit. C'est dans l'enfer de l'hivers, en Sibérie, que la famille de Lina va devoir partir. 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'un concours de lecture. Je ne l'ai pas lâché une seconde avant la fin ! Je l'ai trouvé très émouvant, réaliste.. 

Lina est une jeune Lituanienne comme tant d'autres. Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d'art. Mais un nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l'arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d'un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l'amour des siens et son audace d'adolescente. Dans le camp, Andrius, 17 ans, affiche la même combativité qu'elle.



Les disparus, de Daniel Mendelsohn 

Mon plus gros coup de cœur du genre ! C'est un livre long, difficile à lire pour les personnes de mon âge, mais qui vaut vraiment le coup. J'en suis ressortie différente, avec une autre vision des choses. Il s'agit d'une histoire vraie, et ça accentue vraiment son côté réaliste. 

Enfant déjà, Daniel Mendelsohn savait que son grand-oncle Shmiel, sa femme et leurs quatre filles avaient été tués dans l'est de la Pologne en 1941. Plus tard, il découvre des lettres désespérées de Shmiel à son frère, installé en Amérique. Des lettres pressant sa famille de les aider, des lettres demeurées sans réponse... Parce qu'il a voulu donner un visage à ces six disparus, Daniel Mendelsohn est parti sur leurs traces. Cette quête, il en a fait un puzzle vertigineux, un roman policier haletant, une plongée dans l'histoire et l'oubli - un chef-d'œuvre.



Du côté des magazines...


Il y a quelques temps, je me suis abonnée au magazine historique Géo Histoire, qui sort tout les 2 mois. Bien sur, ce magazine parle de fais histoires divers, et non pas seulement de la seconde guerre mondiale. 

Celui-ci parle d'Hitler, j'ai tout juste commencé à le lire et je le trouve génial ! Il y une présentation d'Adolf Hitler, parlant de son enfance, de ses débuts ratés dans la vie adulte, beaucoup d'anecdotes qu'on ne connait pas forcément. 

Le bimestriel est également constitué de beaucoup d’interview d'historiens, d'écrivains ou autres, qui donnent beaucoup de détails et de précisions sur le sujet. J'ai appris beaucoup de choses qui m'étaient totalement inconnues. 



 


Ma wish-list spéciale seconde guerre mondiale 


 


Et vous ? Qu'avez-vous lu concernant cette époque ? 

This entry was posted in

lundi 26 janvier 2015

Les disparus - Daniel Mendelsohn

Editions Flammarion
650 pages
Collection Littérature
Paru en septembre 2007
26,40 euros

J'ai déjà parlé de ce roman dans un article, au tout début de mon blog, en juin 2014 ! C'était un article court, trop court à mon goût aujourd'hui. Je n'avais pas vraiment développé mon ressenti, et aujourd'hui, avec du recul, je perçois cette lecture différemment. C'est pourquoi j'ai décidé de vous en parler aujourd'hui dans un nouvel article tout neuf !


Résumé

Lorsqu'il n'était alors qu'un enfant, Daniel savais déjà que son oncle Shmiel, sa femme ainsi que ses quatre filles, tous de confession juive, furent tués pendant la seconde guerre mondiale par les nazis. Il n'en sais pas plus, à part que ses quatre filles étaient superbes, polies, et que leur famille était très bien vue dans la petite ville, Bolechow, où Shmiel était boucher. La famille Jager, famille de Daniel et Shmiel, a presque toujours vécu à Bolechow, depuis 3 siècles. Dans cette ville, vivais des Ukrainiens, des Polonais ainsi que des Juifs, en parfaite harmonie, jusqu'au jour où tout à changer.

Mon avis 

C'est un des romans "historiques" qui m'a le plus marqué. C'est aussi pourquoi je souhaitais en parler encore aujourd'hui. Il y a beaucoup d'ouvrages qui parle de cette époque, de la seconde guerre mondiale, de l'Holocauste. Mais celui-ci est et restera différent à mes yeux, parce qu'il est particulier. Ce livre est encore plus touchant que d'autres sur cette période, car c'est un témoignage réel et non fictif. 

 Ici, le narrateur effectue pas moins de 12 voyages pour faire face à son passé, pour découvrir ce qu'il était Vraiment arrivé à sa famille, la cause et les circonstances de leurs morts. Ce sera un long périple, d'où la longueur du livre. Mais je ne me suis pas ennuyée une seconde. Le récit est rempli de témoignages de survivants de cette sombre époque, de personnes qui ont réellement vécu cette horreur. Je pense que ces témoignages sont une chance pour nous, pour les génération futures. Quelques années d'attentes, et Daniel Mendelsohn en aurait sans doute recueilli moins, car malheureusement, les personnes pouvant encore raconter ce terrible chapitre de l'histoire disparaîtrons dans les années à venir. 
Je me suis vraiment passionnée pour l'histoire de chacune des personnes qui témoignait, ces survivants, leur courage. Ce sont ces témoignages qui font la richesse de cet ouvrage, ils sont tous plus touchants les uns que les autres.
Je m'éparpille peut-être un peu, mais je conseille vraiment à tous de lire ce livre, ne serais-ce que pour le devoir de mémoire, qu'on se doit tous d'avoir, de conserver et de faire durer. 

Le livre compte de nombreux retours en arrière où Daniel Mendelsohn nous raconte son histoire, son enfance à Long Island. Il nous parle beaucoup de son grand père, celui à qui il posait tant de question, celui qui lui racontait l'enfer de la guerre, sans vraiment tout lui dire. Il s'arrêtait souvent à un simple "Ils ont étés tués par les nazis", car lui même n'avait pas connaissance de ce qu'il s'était vraiment passé là bas, à Bolechow. 

C'est des seuls livres qui m'a réellement fait pleurer, et c'est pour vous dire à quel point c'est rare pour moi de le faire devant un livre. Il y a énormément de chapitre émouvants, notamment à la mort d'une vieille femme, originaire d'une petite ville voisine de Bolechow, qui avait témoigné pour lui. Des mois durant, elle l'avait accueillie chez elle, pour l'inviter à prendre le thé, et surtout, lui parler de la guerre, lui parler de Bolechow, pour lui et pour son livre. Des mois durant, elle lui témoignera son affection à sa façon, sans jamais rien laisser transparaître de sa maladie qui peu à peu progressait et l'emportait. J'ai trouvé cette relation "intergénérationnelle" très touchante, elle ressemblait un peu à celle d'une grand mère avec son petit fils.

J'ai beaucoup aimé suivre Daniel dans son périple, l'accompagner dans ses voyages, de la Pologne à l'Australie, de l'Australie à Israël. Tout au long des pages, j'ai fais des nouvelles découvertes, que ce sois sur la famille de Daniel, sur le génocide juif... Et il y a une certaine diversité, car à travers les différents témoignages, on découvre de nouvelles personnalités, des nouvelles familles. C'est aussi grâce à ça qu'on ne s'ennuie pas. La découverte, et la richesse de tout ce qu'on découvre dans cet ouvrage. Il s'agit d'un livre non seulement émouvant, mais aussi enrichissant. J'ai appris, grâce à ce livre énormément de choses sur les juifs de Pologne, sur l'horreur de tout ce qu'on a pu leur faire subir. J'en ressors d'avantage encore intéressée par cette époque, mais aussi d'avantage dégoûtée de l'action des nazis, des souffrances qu'il ont pu causer. 

Je me suis incroyablement attachée à Daniel, j'avais vraiment envie qu'il sache, que la vérité éclate enfin. Je me suis également attachée à ses frères, mais beaucoup moins, car ils sont moins présents dans le récit. 
Daniel Mendelsohn raconte parfaitement ces 12 voyages qu'il a fait pour découvrir ce qu'il était vraiment arrivé au siens, pour découvrir l'histoire des ces morts qu'il connait si peu et pourtant tellement. 
Après cette lecture, j'en suis ressortie vraiment différente, je voyais les choses autrement. Il y a des lectures qui ne marquent pas, des lectures dont on ne garde avec le temps qu'un vague souvenir. Celle-ci est intemporelle, et je crois bien qu'elle fait partie de celles qui m'auront marquée à vie, qui laisserons une trace. 

Le suspens est maintenu jusqu'à la fin, et l'écriture est merveilleusement belle et riche. 

Je le dis et je le répète, ce livre si long soit-il, vaut le détour, et je pense qu'il doit être lu, pour se rendre compte de tout ce qu'il s'est passé, sur le sol Polonais et ailleurs. Je pense qu'il est nécessaire de conserver le souvenir de cette sombre époque, de le garder pour éviter toute reproduction de ce genre de choses à l'avenir. 

Ma note : 9/10 (Coup de cœur)


Je suis désolé si je me suis un peu éparpillée dans mes pensées ! J'ai tellement de choses à dire sur ce livre.. J'espère que ça vous aura tout de même plu ! 








samedi 24 janvier 2015

Portrait chinois Livresque

J'ai eu l'occasion de voir ce tag sur de nombreux blogs, j'avais très envie de le faire, et après quelques hésitations, le voici ! Pour ceux qui souhaite avoir un aperçu en image des livres que je citent, c'est disponible en bas de l'article. Bonne lecture !


Une maison d'édition : Actes Sud. Ce ne sont pas les couvertures les plus originales, elles sont même plutôt simples au niveau de la conception, mais ça n'empêche pas que je les trouve vraiment magnifiques, et elles colles bien avec le thème de la plupart des romans de cette maison d'édition 
                                                                             
Une couverture : La passe miroir, tome 1 les Fiancés de l'Hiver ! Dès que j'ai vu cette couverture, j'ai littéralement craqué pour le livre ! En plus, après la lecture, il s'est avéré que ça a été un coup de cœur... Quoi de mieux ?    

Un Livre : Lux, tome 1 Obsidienne de Jennifer L.Armentrout. Parce que je me reconnais vraiment dans le personnage l'héroïne Katy, déjà grâce à son prénom qui ressemble un peu au mien, et aussi parce qu'elle aime beaucoup les livres et qu'elle possède un blog littéraire !

Un auteur : Sans aucune hésitation, Stephen King ! C'est mon auteur préféré depuis déjà pas mal de temps, et aucun de ses romans ne m'a jamais déçu ! 

Un Bestseller : Je ne sais pas si on peut dire que c'est un best seller, mais d'après moi, oui. Elle s'appelait Sarah, parce que c'est mon roman historique préféré et que je pense que beaucoup ici le connaisse.

Un Personnage Féminin : Alice, dans Cellulaire de Stephen King, pour son courage et sa détermination à survivre, jusqu'au bout.
                                                                   
Un Personnage Masculin : Eddard Stark, de la série Le trône de fer, pour son courage et son honneur.

Un marque page : Celui que j'ai gagné au concours de Psycho Book, il est juste magnifique et j'adore la matière !
                                                              
Un Accessoire De Lecture : Un bon chocolat chaud ou un thé, accompagné de quelques gâteaux ou chocolats.. (éternelle gourmande, oui...)

Un(e) Booktuber : Fairy Neverland, j'aime beaucoup son énergie et sa façon de parler de livres !

Une Saga : Je dis sans regret, Twilight, car malgré les années qui ont passées depuis la fin de cette saga, j'en reste éternellement proche, tellement je l'ai aimée.

Un Classique : Les Hauts de Hurle-Vent, d'Emily Brontë. Un des rares classiques que j'ai vraiment adoré du début à la fin, malgré son ambiance sombre.  


En image 


      



Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi j'apprécie vraiment les articles de ce genre ! Avez vous fais votre portrait chinois livresque ? Si oui, n'hésitez pas à me laisser le lien du votre en commentaire, je serais heureuse de découvrir le votre ! Si non, je vous invite à le faire également !


This entry was posted in

Saturday's Award Book #5

Je vous présente aujourd'hui un nouveau rendez-vous littéraire que j'ai trouvé très sympa. Il a été initié par le blog l'Echos de Mots

Voici le principe : Chaque semaine, un thème sera donné. Le but est de sélectionner, parmi les livres que l'on a lu, 3 livres selon le thème (les nominés). Puis, parmi ces 3 livres, élire le gagnant (le vainqueur de l'Award en question).


Award du : 

Livre-Que-Vous-Avez-Adoré-Ou-Hum-...-Détesté?-Enfin-Disons-Que-Vous-L'avez-Lu-Et-Hum-Vous-Vous-En-Rappelez-Vachement-Bien-...-C'est-Evident-...-Ahem...



Il a été adapté en film, si je me souviens bien... Parce qu'en fait, je sais que je l'ai quelques part dans ma bibliothèque, je sais aussi que je l'ai lu, mais c'est tout ce dont je me souvient..




Il me m'avait laissée ni une bonne impression, ni une mauvaise après ma lecture. Je ne savais pas trop quoi en penser, et avec du recul, je ne me souvient que très très vaguement de cette lecture. 




Je l'avais lu et chroniqué au tout début de mon blog, et je crois qu'à ce moment là je l'avais trouvé vraiment bien. Néanmoins, j'ai eu des lectures largement meilleures à la suite de celle-ci qui ont réévalué à la baisse la note que j'avais donné à ce livre. Je me souvient à peine du résumé.


Et le gagnant est 



Car c'est bien le seul dont je ne me souvienne absolument pas ! Il ne reste plus rien de ma lecture, même pas un sentiment positif ou négatif. Il faudrait peut-être que je le relise..



mardi 20 janvier 2015

Top ten Tuesday #6

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. 

Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog Carnet de lectures - Iani

Les 10 livres à paraître en 2015 que vous attendez impatiemment (6)

1 - Le deuxième tome de la Passe Miroir, de Christelle Dabos ! La sortie est prévue pour début 2015, et depuis que j'ai fermé le livre, je ne cesse pas de m'informer à propos du livre, pour savoir si il est sorti...

J'ai tellement hâte de redécouvrir cet univers incroyable *-* je ne peux pas tenir..



2 - Le deuxième tome d’Obsidienne, de Jennifer L.Armentrout


Il s'agit là aussi d'une suite, la suite d'un coup de cœur ! J'espère que le premier tome sera aussi plaisant à lire que le premier.




3 - La suite de la saga Jusqu'au Crépuscule, de Laurent André & Christelle Hedin


Encore une suite... C'est ça de commencer beaucoup de sagas ! Enfin bref... Il  s'agit d'un livre que j'ai eu en partenariat avec les éditions A&H, et je l'avais vraiment adoré, pour voir ma chronique c'est ici









4 - Nuit d'orage à Copacabana, de Luiz Alfredo Garcia-Roza


La couverture et le résumé m'ont séduite ! De plus, j'ai envie de découvrir d'avantage les éditions Actes Sud. 










5 - Toutes les vagues de l'océan, de Victor Del Arbol 


Encore des éditions Acte Sud. Car comme je l'ai dit précédemment, j'ai envie de découvrir les romans de cette maison d'édition










6 - The museum of intangible things de Wendy Wunder 


Je trouve la couverture juste magnifique, et après avoir découvert de très bon avis sur cet auteur sur différents blogs, j'ai hâte de vite découvrir son univers.







samedi 17 janvier 2015

Saturday's Award Book #4

Je vous présente aujourd'hui un nouveau rendez-vous littéraire que j'ai trouvé très sympa. Il a été initié par le blog l'Echos de Mots

Voici le principe : Chaque semaine, un thème sera donné. Le but est de sélectionner, parmi les livres que l'on a lu, 3 livres selon le thème (les nominés). Puis, parmi ces 3 livres, élire le gagnant (le vainqueur de l'Award en question).


Award du : 

Livre-Que-Vous-Aimeriez-Oublier-Ne-Serait-Ce-Que-Pour-Avoir-Le-Plaisir-De-Le-Redécouvrir-Tant-Il-Vous-A-Etonné-Et-Avec-Tout-Ce-Que-Vous-Lisez-Il-Faut-Se-Lever-Tôt-Pour-Vous-Surprendre...


Parce que c'est ce livre qui m'a donné goût à la lecture en premier, et que j'aimerais vraiment le redécouvrir sans rien en connaître, même si je ne l'aimerais peut-être pas autant aujourd'hui.




Parce que c'est un livre très long mais qui m'a vraiment transportée, d'ailleurs je le conseille à tous les fanas de seconde guerre mondiale qui passe par là !




Pour pouvoir redécouvrir et retrouver mon cher Dewey.


Et l'heureux gagnant est :



Après une longue hésitation entre celui-ci et Fascination, c'est finalement lui qui sera vainqueur, car c'est celui que j'ai le plus envie de redécouvrir.(j'envisage d'ailleurs peut-être une relecture) 

jeudi 15 janvier 2015

La passe miroir, tome 1 Les fiancés de l'Hiver - Christelle Dabos


Editeur : Gallimard Jeunesse
Collection : Hors série
Nombre de pages : 518
Prix : 18 euros

Résumé

Ophélie est une jeune fille qui au premier regard pourrait paraître quelconque. Elle est maladroite, timide et discrète, ne vit que pour son musée sur son arche natale, Anima. Mais, derrière ses lunettes de myopes, sa grosse écharpe et sa petite voix, elle cache bien plus que ça. Elle possède l'étrange pouvoir de lire le passé des objets, et a la capacité de passer les miroirs. 

Sa vie bascule le jour où on lui annonce qu'elle doit quitter sa famille pour se fiancer à Thorn, un homme du Pôle, une arche lointaine, dont elle ne connaît que le nom. 


Mon avis

Vous l'avez sans doute compris si vous me suivez sur les réseaux sociaux, mais ce livre est un Coup de cœur ! C'est ma toute première lecture de 2015, et je commence plus que bien l'année ! J'ai vraiment passé un moment magique avec ce livre, et encore le mot est faible.

Je tiens d'abord à dire que l'objet en lui même est juste magnifique, la couverture est vraiment à tomber, sans doute l'une des plus belles de ma bibliothèque. Elle est simple par rapport à certaines, mais pourtant elle en dit long sur le monde imaginaire qu'on rencontre au fil des pages. 

Dès les premières pages, j'ai été envoûtée par cet imaginaire, qui est vraiment exceptionnel. On est entraîné dans un monde disloqué, constitué de différentes arches, qui possèdent chacune leurs spécificités. J'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir les particularités d'Anima et du Pôle, ainsi que les différents pouvoirs de leurs habitants respectifs. 
Les arches sont des sortes de mondes flottants, qui sont apparues après un "explosion" de l'ancien monde, tel qu'on le connaît, en un seul morceau. 
Le lecteur n'en sait pas beaucoup au départ, on découvre les choses par nous même, au fil de la lecture, j'ai d'ailleurs trouvé très agréable d'être enveloppé par tout ce mystère, et d'être un peu "investigateur".
Je félicite vraiment Christelle Dabos pour cet univers, qui est vraiment incomparable, je n'avais jamais rien lu de tel. 

Ophélie est une héroïne très attachante, loin du stéréotype de l'adolescente superficielle, elle est une jeune fille discrète, malhabile, petite et très quelconque physiquement. Malgré toute cette discrétion, c'est tout de même une fille forte, on s'en rend compte à mesure que la lecture avance. Ses défauts ne l'empêchent pas d'avoir un mental d'acier, et elle surmonte tous les obstacles qu'on lui fait subir avec toujours ce même mental, sans presque jamais faiblir, même lorsqu'elle doit tout quitter, sa famille et son arche natale pour se fiancer à Thorn, qu'elle ne connaît pas.

Sur Anima, son arche natale, tout les habitants sont "cousins". Il n'y a pas de clans, comme au Pôle où il en existe plusieurs, qui ne s’apprécie guère. 

Il n'existe pas de non plus de classes sociales différentes sur Anima, l'argent non plus n'existe pas d'ailleurs. C'est pourquoi son arrivée au Pôle va totalement changer de ce qu'elle a connu jusqu'ici. Elle va devoir se débrouiller pour vivre dans un univers totalement différent du sien, où les nobles ont tous les pouvoirs et peuvent tout se permettre, pendant que les domestiques dorment dans des chambres humides et froides. 

Elle va également découvrir à quel point les gens peuvent cacher leur "vrais visages" seulement par intérêt. Habituée à un monde de paix, Ophélie va devoir s'habituer à l’égoïsme de cette noblesse.  

Pour ce qui est des autres personnages, ils ont tous un caractère assez complexe. Ils ont tous une sorte de "façade", ils cachent presque tous des choses, j'ai eu du mal à les cerner car on ne connaît pas leur véritables intentions ou buts. On ne sait pas vraiment à qui Ophélie peut faire confiance parmi tout ce beau monde. 
Celui que j'aimais le moins au départ était Thorn, le futur fiancé d'Ophélie. Je le trouvais désagréable et glacial. Mais plus j’avançais dans la lecture, plus je me rendais compte qu'il en faisait beaucoup pour la protéger, j'ai eu le sentiment qu'il s'attachait tout de même à celle qui le répugnait tant au départ. Et au final, je ne le déteste pas tant que ça..

J'ai aimé également Renard, ou Renold, qui est un domestique qui l'aidera à comprendre les mystères de la Citadelle, la ville du Pôle où elle vivra pendant un moment en cachant son identité. C'est l'un des seuls personnages que j'ai vraiment trouvé bon et honnête, il ne lui cache rien.

Pour ce qui est de l'histoire en elle même, je trouve qu'elle est originale dans le sens où ça change  des classiques romances impossibles, des vampires, des loups garous, des dystopies à la Hunger Games telles qu'on en voit tant. Christelle Dabos apporte ici une sorte de nouveauté dans la littérature jeunesse. 

L'écriture est fluide et adaptée à tous, ce qui est normal pour une littérature jeunesse, mais contrairement à certains livres du genre, l'histoire y est mature et bien construite, tout cela avec une plume très agréable.

J'ai vraiment hâte de lire le prochain tome, dont je guette vraiment la sortie tellement j'ai hâte de replonger de cet univers merveilleux ! J'espère juste qu'il sera à la hauteur du premier. Vous l'aurez compris, je conseille à tous ce livre ! 



Ma note 10/10 : Coup de coeur